Depuis un petit moment, je fais comme Depardieu..Lui la  Russie et moi tout simplement les Clowns Russes

Le 14 octobre 2012, je vous parlais justement d'un spectacle vu au Casino de Paris avec des Clowns Russes

Dimanche 20 janvier, j'ai eu l'occasion d'aller au Théatre des Feuillants à Dijon voir d'autres Clowns Russes 

P1120071 

Cette fois c'était .... Les SEMIANYKI

Une photo de la scène juste avant que tout le monde s'installe, car ensuite pendant le spectacle il est défendu de photographier

P1120072

Les SEMIANYKI

 Ces six Russes déroulent une fresque désopilante sur la vie de famille

C'est une plongée sans interdits dans le huis clos d'une famille: les Semianyki, Deschiens de Saint-Pétersbourg, qui logent dans un bric-à-brac rétro, plus marché kolkhozien que Manufrance. Corde à linge, table et piano pour les lignes; poupées, pendule, téléphone, arrosoirs, radio, nippes et torchons pour le désordre.

Photo du net

 

semianyki2

 

La mère déboule sur scène. Une force de la nature, bas rayés jaunes plantés dans ses savates, enceinte jusqu'au cou. Pas besoin de mots pour comprendre qu'il s'agit du petit cinquième et que le quotidien, pour être confiné entre les mêmes quatre murs de la même et unique maison, n'est jamais un long fleuve tranquille. Dès qu'elle a le dos tourné, les quatre déjà nés martyrisent le père, perdu dans un sommeil épaissi par l'alcool. Soudain réveillé et furieux du traitement, il promet de quitter le domicile conjugal dans un rituel qui se répète et peut aller jusqu'à s'aggraver. Entre ces points de rupture, les situations sont aussi variées que la vie même. Chacune est mise en scène avec trois bouts de ficelle et une bonne dose d'imagination, comme dans l'enfance.

Photo du net

Les 4 enfants

23b1f9ec-7a42-11e0-82d8-05282a1aba47 

La fratrie est tonique et jamais à court d'invention: une aînée abusive avec des nattes à la Fifi brin d'acier, une seconde chouchoutée et lunaire, un fils batailleur qui dégaine sa scie en plastique pour un oui pour un non, et une dernière en couches, qui joue au bébé quand ça l'arrange. Entre eux six, tout fonctionne au quart de tour. 

Photo du net

Le père et la mère

JanWirdeier_NeueSeite4_108-600x500 

Les Semianyki tissent, rallongent et pimentent l'histoire de leur famille depuis 2003. Ils en ont jeté les prémices pour leur sortie de l'école de théâtre, clown et mime, fondée par Slava et sa tribu des Licedei dans les années 1970, quand Saint-Pétersbourg s'appelait encore Leningrad. Le parti regardait alors d'un œil suspicieux cette étrange troupe. Sans prononcer un mot, avec juste un mélange d'onomatopées, de grimaces, de danses et d'acrobaties, elle critiquait l'homo sovieticus et semait l'anarchie soulevant des rires plus dévastateurs qu'une traînée de poudre.

image_gallery 

  • l'humanité, la tendresse, la vérité emportent le spectacle bien au-delà de la caricature. Les enfants exercent un sadisme aveugle, mais rêvent aussi avec une emphase irrésistible: que leur tricycle a un lion dans le moteur ou que le lit peut se transformer en terrain de hockey sur glace. Le père, facilement offusqué et assez grand enfant, reste très amoureux.

La mère est un monument : entre ces six personnes prises dans un jeu d'alliances sans cesse renversée, elle endosse tous les rôles pour garantir l'harmonie familiale.

af85115e

Sautant d'une humeur à l'autre avec le même entrain qu'elle passe d'une lessive à une berceuse, elle embrasse, gronde, protège, séduit, punit, joue les boute-en-train, démine les conflits, évite les drames, fait des impairs, enchante. L'icône immémoriale de la mère de famille. On est touché au cœur 

Un final époustouflant ou une fois de plus nous avons eu droit a une bataille d'oreiller, pendant le spectacle tout un tas d'effets spéciaux, des bruitages au quart de tour

 Pour le final. Cette fois mes photos 

P1120073

 Une fois de plus, j'ose vous dire si ce spectacle passe par chez vous surtout aller le voir

Un plaisir

Oublier le premier rang car vous risquez de participer au spectacle

P1120074

 car si le spectacle est sur scène, il se trouve aussi dans la salle 

    P1120075

   ***

P1120076

  Du bonheur, rien que du bonheur

P1120077